Non, pas de vraie reprise couturesque, tricotesque, crochetesque par ici !
J'ai juste retrouvé dans mes photos cet ouvrage de début février. Comme je l'ai déjà écrit ici, avec Choupette on fréquente beaucoup une maison parents/enfants (et c'est aussi une des raisons pour lesquelles je bidouille peu et blogue peu en ce moment, je ne suis jamais à la maison le matin, hier par exemple c'était sortie ludothèque), et dans cet endroit on échange beaucoup sur nos trucs de maman et sur nos "débrouillardises". Quand je leur ai montré la chancelière confectionnée pour Choupette, j'ai eu une demande pour un petit bébé métisse, dont le papa est Burkinabé. Avec pour base une couverture orange, j'avais carte blanche.

10022009

Je me suis régalée à faire cette chancelière et son petit sac assorti. Coudre pour quelqu'un d'autre donne la possibilité de faire des choses qu'on ne ferait pas pour soi même, d'élargir son horizon et de développer de nouveaux goûts.

Un grand merci à Marie qui m'avait autorisée à m'inspirer voire copier ses motifs de turbulettes "africaines". Finalement je me suis servie de la fonction image du célèbre moteur de recherche pour trouver mes motifs, mais sa gentillesse m'a touchée.